Serghina Moroccan Incense Aphrodisiac Parfume 20g

0.05 kg
$15.00

Serghina Parfum Aphrodisiaque

سرغينة بخور مغربية 

Ingredients:
.
Discerptions & Ingredients 
.

Serghina, sarghine (botanical name: corrigiola thelephifolia) is a plant with fibrous and gnarled roots and small white flowers, from the Caryophyllaceae family. Moroccan herbalists know very well how to recognize it. They claim that its primary use is medicinal, since it is fortifying, diuretic, tonic, deodorant and antibacterial. nThe women in Fez prepare the sarghina roots themselves with an ancestral technique. They wash them with orange blossom water, color them red, yellow or green, cut them into small pieces and leave to dry in the shade for several days. This incense with powerful scents is sold in small cups with small pieces of alum and agalloche wood "oud el kmari". nAccording to popular beliefs, fumigations of the root of this plant have magical properties, particularly against the evil eye. Some very old Arab medicine treatises cite the therapeutic virtues of the serghina decoction or "berber perfume", in particular its aphrodisiac power, specifying that it is good to breathe its fumigations because it strengthens the brain, heals coryza, perfumes and deodorizes the body. nWe understand better why it is offered in the trousseau of the brides. Our mischievous ancestors rocked us with stories of magic. It is our turn today to pay tribute to them by protecting the cultivation and export of this small plant which, it seems, only grows in Morocco.

Description Produit: Serghina - سرغينة - Parfum Aphrodisiaque

Serghina, (سرغينة) la sarghine (nom botanique: corrigiola thelephifolia) est une plante aux racines fibreuses et noueuses et aux petites fleurs blanches, de la famille des caryophyllacées. Les herboristes marocains savent très bien la reconnaitre. Ils affirment que son usage premier est médicinal, puisque fortifiante, diurétique, tonique, désodorisante et antibactérienne. On dit aussi qu'elle éloigne le mauvais oeil...Les femmes à Fès préparent elles-mêmes les racines de sarghina avec une technique ancestrale. Elles les lavent avec de l'eau de fleur d'oranger, les colorent de rouge, jaune ou vert, les découpent en petits morceaux et laissent sécher à l'ombre durant plusieurs jours. Cet encens aux senteurs puissantes est vendu dans de petites coupelles avec de menus morceaux d'alun et de bois d'agalloche oud el kmari. Selon les croyances populaires, les fumigations de la racine de cette plante auraient des vertus magiques, particulièrement contre le mauvais oeil. Certains traités de médecine arabe très anciens citent les vertus thérapeutiques de la décoction serghina ou parfum des berbères, notamment son pouvoir aphrodisiaque, en précisant qu'il est bon de respirer ses fumigations parce que cela fortifie le cerveau, soigne le coryza, parfume et désodorise le corps. nOn comprend mieux pourquoi elle est offerte dans le trousseau des mariées. Nos malicieux ancêtres nous ont bercés avec des histoires de magie. à notre tour aujourd'hui de leur rendre hommage en protégeant la culture et l'exportation de cette petite plante qui, semble-t-il, ne pousse qu'au Maroc.